Préparer un concours de la fonction publique

23 votes : 5.0
Si vous voulez travailler comme fonctionnaire, vous avez la possibilité d'intégrer un poste en répondant à une annonce : mais vous avez alors un statut de contractuel et il faudra passer, par la suite, un concours interne pour pouvoir être titularisé et devenir fonctionnaire.
 
Le plus souvent, le candidat doit se présenter à un concours de la fonction publique, qu'il vise un métier :
 
  • De la Fonction Publique d'État (FPE) ;
  • De la Fonction Publique Territoriale (FPT) ;
  • De la Fonction Publique Hospitalière (FPH).

Pour entrer dans la fonction publique et passer l'un des concours de catégorie A, B ou C, vous devrez avant tout bien vous préparer.
 
Les concours sont ouverts à tous et si vous venez d'un emploi salarié et que vous avez un projet de reconversion professionnelle ou si vous êtes demandeur d'emploi avec le rêve d'intégrer un métier de la fonction publique, vous pouvez vous présenter à l'un des concours correspondant à votre choix de métier.
 
Il existe souvent un nombre de places limité lorsque les concours sont annoncés et contrairement à tout autre type d'examen, il ne faudra pas vous contenter d'avoir la moyenne. Il faut arriver dans les premiers pour avoir une chance d'intégrer un poste plus rapidement. Certains types de concours mettent en place une liste principale et une liste complémentaire. La première permet d'être immédiatement en poste, tandis que la seconde est une liste d'attente. Il n'en demeure pas moins que le principe du concours est de ne garder que les meilleurs.
 
Quel que soit le concours visé et la catégorie, la préparation est primordiale. Il est souvent nécessaire de se préparer environ un an ou plus avant la date effective du concours.

  fonctionnaire

Où et comment préparer un concours de la fonction publique ?

 
Les concours de la fonction publique comprennent le plus souvent des épreuves écrites d'admissibilité puis des épreuves orales d'admission. Cependant, le concours peut également se faire en trois étapes avec une présélection avant les tests d'admissibilité puis un oral d'admission (ou des épreuves pratiques).
 
Lorsqu'il s'agit d'un concours sur titre, il n'y a pas d'épreuves écrites à passer. Vous devez présenter un dossier de candidature et, s'il est retenu, vous présenter ensuite à une convocation pour un entretien.
 
Le programme des concours est différent selon le poste visé, la catégorie du concours et la fonction publique (FPE, FPT, FPH). Toutefois, vous rencontrerez le même type d'épreuves notamment les Questions à Choix Multiples (QCM), les dissertations, la note de synthèse à partir d'un ensemble de documents, un résumé-discussion...
 
Les concours demandent tous un bon niveau de français (analyse, synthèse, résumé, commentaire composé, mais aussi de bons niveaux d'orthographe et de grammaire), une bonne culture générale et souvent un bon niveau dans une langue étrangère. Des solides connaissances en droit et en économie peuvent aussi être demandées pour les concours des catégories A et B.
 

La préparation avec supports imprimés

 
La préparation peut se faire, comme pour le baccalauréat, en s'entrainant avec des annales des concours correspondants qui sont basés sur les examens d'années antérieures et sont une bonne base pour vous exercer. Vous pourrez vous procurer les commentaires des jurys auprès du service s'occupant de l'organisation des concours.
 
Le Centre National de Documentation Pédagogique (CNDP) ou la Documentation Française sont des éditeurs qui font paraitre des ouvrages spécialisés sur lesquels vous pouvez vous appuyer.
 
Toutefois, l'étude de ces ouvrages et les exercices avec les annales restent insuffisants pour la plupart des concours qui nécessitent une préparation avec une école.
 

Les préparations au concours par correspondance ou à distance

 
Des cours par correspondance sont proposés par certaines écoles pour faciliter l'apprentissage, la remise à niveau et la préparation à des examens et concours. Ils permettent de travailler avec un solide support pédagogique et de pouvoir le faire à son rythme, même en travaillant. Vous pourrez planifier vos études le soir ou une partie du week-end selon vos disponibilités. Avec les techniques informatiques actuelles, vous pouvez assister à des cours en vidéo, vous préparer pour votre entretien devant le jury et échanger sur un forum avec d'autres élèves préparant le même concours.
 
Se préparer avec ce type d'école permet à l'élève de ne pas décrocher en cours de route et de rester motivé jusqu'au bout, ce qui n'est pas toujours le cas pour ceux qui travaillent seuls avec des annales.
 
Des écoles par correspondance comme le CNED (Centre National d'Enseignement à Distance) ou l'EFM Fonction Publique apportent un solide soutien pédagogique au candidat.
 
Eduter-CNPR propose également de préparer les candidats au concours à distance pour les concours rattachés au ministère de l’Agriculture. De même que pour les concours de la santé publique, il est possible de suivre une préparation à distance avec l'EHESP (École des Hautes Études en Santé Publique).
 
L'IEP de Sciences-Po Lyon propose un programme en ligne appelé IEP En Ligne : il s'agit d'un programme pour se préparer aux concours de la catégorie A et A+ de la fonction publique avec des formations généralistes, financières ou encore des programmes dédiés dans le secteur santé-social. Le choix de modules à la carte est également possible pour se perfectionner dans certaines matières.
  La préparation avec supports imprimés

Les Instituts de Préparation à l'Administration Générale (IPAG)

 
Ces instituts préparent aux concours organisés par les 3 fonctions publiques (FPE, FPH, FPT). Ils organisent des Prépas en présentiel. Les droits d'entrée à l'université sont d'environ 450 euros. Ces instituts sont nombreux en France (exemple : Franche-Comté, Picardie, Limoges, Nancy, Dijon, Lille, Montpellier, Paris, Nantes, Strasbourg, Rouen, Poitiers, Reims…).
 

Les Centres de Préparation à l'Administration Générale (CPAG) et les Instituts d'Études Politiques (IEP)

 
Comme les IPAG, les Centres de Préparation à l'Administration Générale (ou CPAG) permettent de faire une Prépa avant de passer un concours de la fonction publique (exemple : CPAG de l'IEP de Bordeaux, CPAG de l'IEP d'Aix-en-Provence, IEP de Paris…).
 

Certains Greta et quelques mairies

 
Vous pouvez également vous renseigner auprès des groupements d'établissements publics locaux (Greta) car ils peuvent proposer, dans certaines régions, des préparations à certains concours pour les catégories B et C.
 
Pensez aussi aux mairies des grandes agglomérations qui proposent des formations de toutes sortes et peuvent avoir un programme spécifique pour la préparation des concours administratifs. C'est le cas de Paris où chaque mairie d'arrondissement peut participer à un programme de formation pour la préparation des concours de la Ville de Paris.
 

Les classes préparatoires intégrées

 
Les étudiants ainsi que les demandeurs d'emploi, peuvent, selon leur profil et leurs conditions de ressources, bénéficier d'un dispositif leur permettant de se préparer à l'un des concours de la fonction publique. Il s'agit du dispositif CPI (Classes Préparatoires Intégrées). Ils peuvent bénéficier non seulement d'un soutien pédagogique pour cette préparation mais aussi, d'un soutien financier. Un tuteur leur est également attribué.
 
La sélection se fait en fonction du niveau de ressources du postulant et de zones géographiques considérées comme prioritaires. Il faut déposer un dossier de candidature en ligne avant la date limite qui est généralement en mai pour de nombreux concours.
 
Pour en savoir plus, vous pourrez prendre connaissance de la liste des écoles participant à ce dispositif sur le site gouvernemental.
 

Préparer un concours pour les agents travaillant déjà dans l'administration

 

Qui est concerné par le concours interne ?

 
Dans toutes les fonctions publiques (FPE, FPH, FPT), il existe 3 types de concours :
 
  • Le concours externe : il concerne des candidats salariés issus du secteur privé souhaitant se présenter à un concours de la fonction publique, mais aussi les étudiants de la formation initiale ou les demandeurs d'emploi ayant eu un parcours dans le secteur privé ;
  • Le concours interne : il s'adresse à toute personne travaillant dans la fonction publique. Après une durée de services et/ou de formation donnée, la personne pourra se présenter à un concours interne de son choix. Certains justifient leur demande pour changer de service, de métier ou pour avoir un grade supérieur. Le concours interne est ouvert aux personnes qui ont le statut de fonctionnaire mais aussi à celles qui ont un statut de contractuels. Le concours interne pourra également s'adresser à des personnes qui n'ont aucun de ces deux statuts mais ont déjà une expérience professionnelle dans une administration, un organisme de l'espace européen, ou une organisation internationale intergouvernementale.
  • Le troisième concours s'adresse à une autre catégorie de candidats : ils ont généralement exercé déjà un ou plusieurs mandats d'élu local ou peuvent avoir exercé des activités en tant que responsables d'association.
Préparer un concours pour les agents travaillant déjà dans

Comment se préparer à un concours interne pour un agent en poste dans la fonction publique ?

 
De nombreux organismes proposent des formations préparatoires pour les agents de la fonction publique afin de bien les préparer au concours interne de leur choix. Par exemple :
 
  • L'IGPDE (Institut de la Gestion Publique et du Développement Économique), organisme dépendant du Ministère de l'Économie, organise des classes préparatoires pour les concours d'accès à l'ENA ou des préparations pour accéder aux instituts régionaux d'administration ;
  • Les agents publics qui veulent passer un concours interne peuvent également avoir accès aux services dédiés à la formation continue des universités et des écoles de l'enseignement supérieur qui proposent des modules adaptés pour ce type de préparation ;
  • Les agents qui veulent préparer un concours interne de la Fonction Publique Territoriale, pourront aussi se rapprocher du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale).
  • La formation par correspondance et la formation à distance, sont également adaptés pour les agents souhaitant préparer un concours interne. S'ils font le choix de préparer un concours pour changer de grade, ils peuvent se préparer en amont avec une école d'enseignement à distance de leur choix puis se présenter au concours lorsqu'ils se sentent prêts. Cette solution permet de concilier vie professionnelle et travail personnel.
Même en étant déjà agent de la fonction publique, le concours choisi peut s'avérer difficile et il ne faut pas négliger d'accorder suffisamment de temps à une bonne préparation.
 

Conseils pour bien se préparer au concours

 
Quel que soit le concours visé, vous devez faire preuve de beaucoup de rigueur et vous préparer suffisamment en avance.
 
Bon à savoir : on estime qu'il faut en moyenne plusieurs mois pour préparer un concours de la catégorie C et jusqu'à un an et plus pour les catégories B ou A.
 
Même avec le soutien d'une école par correspondance, vous ferez déjà un travail de fond, mais il y aura beaucoup de travail personnel à faire, de l'organisation à avoir, mais aussi une bonne hygiène de vie pour avoir tous les atouts de votre côté pour réussir.
 
Les points clés pour bien vous préparer :
 

La préparation concrète

 
  • Organisez-vous : adoptez une méthode de révision imparable en fonction du programme (calendrier des révisions au jour le jour, garder un créneau sur la fin des révisions pour avoir du temps pour les sujets qui sont plus compliqués et nécessitent que vous puissiez y revenir, se faire aider avec quelqu'un qui pourra vous interroger, faire des fiches de révisions, etc.) ;
  • Imprégnez-vous de tous les éléments relatifs à votre concours notamment le programme et la nature des épreuves, les durées pour chaque épreuve ;
  • Faites des mises en situation chronométrées le plus souvent possible : effectuez des exercices en vous octroyant un temps limité. Ces examens blancs sont souvent au programme des écoles qui préparent aux concours. Il ne s'agit pas seulement de savoir répondre mais de le faire dans les temps impartis : imaginez votre déception si vous aviez tout bien préparé et que vous ne puissiez pas répondre à toutes les questions d'un QCM (Questions à Choix Multiples) par manque de temps !
  • Si vous sentez que vous avez des lacunes dans une matière en particulier, n'hésitez pas à faire une remise à niveau auprès d'une école ou d'un centre de formation à distance. L'investissement en vaut vraiment la peine ;
  • Donnez-vous autant de chances à l'écrit qu'à l'oral ! De nombreux concours prévoient des épreuves face à un jury. Vous devez donc apprendre à bien maîtriser les deux. A l'oral, vous pouvez avoir de solides connaissances mais perdre vos moyens le jour J ou bien encore, vous pouvez avoir les réponses en tête mais ne pas savoir vous exprimer correctement oralement, ce qui peut vous coûter des points. Il est donc essentiel de savoir présenter oralement un projet ou de vous entrainer à faire un exposé sur une question d'actualité par exemple. Enfin, dans certains cas, le jury pourra vous demander de parler de vous : si c'est le cas pour votre concours, vous devez là aussi vous y préparer car ce type de questions peut s'avérer complexe pour certains (connaissez vos points forts et vos points faibles, sachez parler de votre expérience professionnelle et de votre motivation pour votre futur poste, etc.).
  • Faites-vous accompagner par un centre de formation spécialisé. De nombreuses écoles préparent aux concours de la fonction publique et permettent d'arriver le jour J bien préparé et plus sûr de soi. Vous pouvez échanger sur des forums avec d'autres élèves et cela permet de rester motivé.
  • Entrainez-vous seul mais aussi, si possible en groupe. Grâce aux réseaux sur internet il est possible de former des groupes pour mieux se préparer. Vous pouvez aussi participer à des forums d'échanges qui sont proposés sur les sites des écoles de préparation à ces concours.
Conseils pour bien se préparer au concours

Rester motivé et prendre soin de sa forme

 
  • Vous devez avoir une bonne méthodologie et vous tenir à votre programme de révisions sur la durée.
  • La préparation de certains concours peut s'avérer très dense comme ceux de l'ENM (École nationale de la magistrature). Pour d'autres types de concours, il faut trouver un bon équilibre entre les épreuves théoriques (écrit et oral) et les entraînements physiques pour les concours qui comprennent des épreuves sportives. Dans certains cas, et si les épreuves sportives sont éliminatoires, vous devrez prévoir une préparation minutieuse avec un coach sportif.
  • Dans tous les cas, même si votre programme de préparation du concours est très dense, vous ne devez pas oublier de vous planifier des moments de détente et de repos.
  • Soignez votre hygiène de vie est très important : un bon sommeil régulier, de l'exercice physique, une alimentation saine et variée pourra vous apporter beaucoup. Évitez les erreurs de certains étudiants (bachoter jusqu'à la dernière minute, faire une surconsommation de café pour pouvoir rester éveillé, manquer de sommeil réparateur, ne pas sortir de chez soi par manque de temps, etc.).

S'informer, rester curieux

 
  • Améliorez toujours votre culture générale car de nombreux sujets peuvent aborder des thèmes de culture générale. Certains sites internet peuvent vous aider à vérifier votre culture générale tout en vous amusant (exemple : www.1001quiz.com ; www.jesuiscultive.com ; www.culture-generale.fr ; et bien d'autres). Il existe également aujourd'hui des applis à télécharger comme Google Art & Culture (pour Android et iOS) ainsi que des podcasts !
  • Bien sûr, il faut lire les journaux et se tenir au courant de l'actualité ainsi que des grands débats du moment car des sujets peuvent tomber sur l'actu. Il est préférable d'être au courant par exemple des réformes qui peuvent toucher votre fonction selon le concours visé (Fonction Publique d'État, Fonction Publique Hospitalière, Fonction Publique Territoriale). Attribuez une session de 20 à 30 minutes par jour pour lire des journaux comme Le Monde ou Les Échos.
  • N'hésitez pas à consulter les sujets de l'année précédente pour vous faire une idée sur la nature des épreuves et ce qui sera attendu de vous.

Conseils pour le jour J

 
  •  La veille du jour de l'examen, prenez un diner équilibré et couchez-vous assez tôt. Il n'est pas conseillé de réviser jusqu'au dernier moment et de négliger son sommeil. Le matin, prenez un bon petit déjeuner équilibré et tâchez d'arriver avec une petite marge d'avance aux épreuves afin de ne pas arriver stressé si un imprévu se présente (retard des transports par exemple) ;
 
  • Choisissez une tenue vestimentaire sobre et soignée, comme si vous alliez vous présenter à un entretien d'embauche et préparez-la la veille de l'épreuve afin de ne pas perdre de temps le matin du jour J en vous demandant comment vous allez vous habiller ;
 
  • Lisez bien les sujets des épreuves (écrit et oral) pour ne pas faire de hors-sujet ou oublier des éléments importants. 
 
  • Passez plus de temps sur les questions qui offrent plus de points lorsque cela est précisé. Cependant, pour les sujets de type QCM (Questions à Choix Multiples), si vous ne savez pas répondre à une question, passez rapidement à la suivante car la donnée temps est très importante. Mieux vaut remplir les questions auxquelles vous savez répondre, puis revenir en dernier sur les autres.
 
  • Soignez votre écrit et la structure de vos réponses avec si possible un plan en deux ou trois paragraphes et soyez vigilant sur l'orthographe et la grammaire.
 
  • Pour les épreuves écrites comme pour les épreuves orales, la gestion de votre temps est très importante car vous devrez toujours répondre dans un temps limité. À l'oral, il est conseillé de pouvoir suivre le dérouler d'un exposé en ayant une montre devant soi, afin de ne pas être interrompu avant la fin de votre exposé.
La fonction publique attire chaque année de nombreux candidats et candidates. Le choix des métiers (environ 700 métiers différents), la sécurité de l'emploi, l'intérêt pour participer à la vie collective, une évolution salariale et des débouchés multiples rendent attractif le statut de fonctionnaire.
 
Cependant, pour décrocher le métier de vos rêves, il faudra d'abord vous préparer à passer un concours de catégorie A, B ou C dans une des trois fonctions publiques. Le principe du concours est d'offrir un nombre de places limité et comme l'attrait pour les métiers de la Fonction Publique est plus important, le nombre de candidats l'est aussi. La préparation en amont doit se faire avec beaucoup de méthode et vous devrez trouver une école et un soutien pédagogique pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre examen le jour J.